Carte

Bientôt, les drones, les taxis aériens et les hélicoptères pourront partager le même espace aérien

Bientôt, les drones, les taxis aériens et les hélicoptères pourront partager le même espace aérien avec une détection illimitée de portée et de collision à bord. Au cours de l’année écoulée, une société appelée SqwaQ s’est alignée sur ses principaux partenaires de l’aviation générale, des télécommunications et des drones pour surmonter le plus gros obstacle qui empêche le fonctionnement à grande échelle des drones et des taxis aériens : une liaison de données fiable et robuste avec des sauvegardes redondantes de sécurité et portée illimitée pouvant supporter tous les aéronefs volant à partir du sol jusqu’à une altitude de 5500 pieds.

Actuellement, les drones dépendent du WiFi pour voler, mais cela échoue après 1 à 3 km. Voler plus loin ne peut être fait qu’avec des coordonnées GPS préprogrammées qui empêchent le pilote de contrôler le drone ou de le récupérer en cas d’urgence. Les satellites nécessitent du matériel lourd et coûtent plus de 1 000 dollars par heure pour une bande passante suffisante. Ils ne constituent donc pas une option abordable pour les drones civils. La 4G LTE fournit une empreinte nationale, mais une seule connexion ne fournit pas assez de bande passante et aucune sauvegarde n’est possible si elle échoue. Les cellules 5G ne fonctionneront pas non plus pour ces avions. Les tours de cellules 5G doivent pointer vers le sol pour fonctionner correctement, de sorte que les  signaux 5G  ne puissent pas atteindre les altitudes où les drones, les taxis aériens et les hélicoptères ont besoin de voler régulièrement.

La SqwaQbox est un peu comme votre téléphone portable, mais elle combine jusqu’à 12 modules de modem à la place d’un seul et des emplacements pour 24 cartes Simm maximum. Toutes ces connexions sont combinées pour créer un canal de données dense et multi-redondant pouvant prendre en charge plusieurs caméras à vision pilote, ADSB, radio VHF, commande et contrôle pilote et tout autre trafic IP souhaité, à des vitesses incroyables. SqwaQ a déjà quatre brevets délivrés sur l’appareil, mais la valeur réelle réside dans les services fournis par l’entreprise.

SqwaQ est un MVNO (opérateur de réseau virtuel virtuel) similaire à  Google-Fi , mais conçu pour répondre aux besoins des clients IoT industriels à large bande passante et de ses opérations aéronautiques. La société a conclu des accords de bande passante pour la fourniture de services de données 4G et 3G prioritaires sur plus de 600 réseaux cellulaires mondiaux dans plus de 100 pays. Les clients SqwaQ peuvent régulièrement modifier les réseaux cellulaires à leur guise, et même transmettre simultanément sur plusieurs réseaux cellulaires. Cette capacité est particulièrement importante pour les équipes d’intervention en cas d’urgence et de gestion des catastrophes qui ont besoin de souplesse.

«SqwaQ est sur le point de changer la perception des capacités que l’on pensait être dans des années. Nous pouvons libérer des aéronefs avec ou sans pilote pour partager en toute sécurité le même espace aérien, même en entrant et en sortant des principaux aéroports.

Abonez-vous à la newsletter gratuite